Rubrique
Actualités

L'Extraordinaire Stagiaire Maud Baheng Daizey quitte Encrage Media

C'est le cœur serré que l'Extraordinaire Stagiaire achève son contrat, sa carrière lancée dans le plus grand des silences. L'Extraordinaire Stagiaire a énormément appris au sein de son stage, et aussi bien d’elle-même que des autres : l'histoire des cellules humaines dans les embryons de singe, de la justice à domicile, ou bien à travers ce magnifique texte sur le racisme ordinaire, ce stage lui aura permis d'accroître sa culture générale. L’Extraordinaire Stagiaire a également découvert cette merveilleuse tapisserie de la Dame à la licorne, ou encore fait un tour au Somaliland pour en découvrir l’histoire et la richesse.


Mais où va-t-elle ? Que va-t-elle donc accomplir au bout de plus de 6 200 brèves et 75 articles ? Ne va-t-elle pas finir à TV5 Monde en octobre pour vivre sa meilleure vie ? Selon des sources concordantes, bien sûr que oui. Et puis elle continuera d’écrire le troisième roman de sa trilogie, car il n’y a que cela qui l’anime en dehors des Long Island qu’elle accumule aux bars. Elle pensera au super stage qu’elle a pu vivre, et combien celui-ci a été formateur. Elle pensera à A., à C., à K. qui l’ont motivé à faire plus, à faire mieux. Elle ne saura pas titrer son départ, mais elle n’oubliera pas les bons conseils, et les jeux de mots trop faciles que ses boss ont parfois lâché. Elle les ressortira probablement un jour ou l’autre, et en récupérera tous les crédits. Il est vrai qu’elle était incroyable, l’Incroyable Stagiaire. Mais ils le sont tous, chez Encrage Media. Tous les articles publiés depuis qu’elle a été embauchée, elle les a lus. Elle n’en n’a pas compris certains, en a aimé des dizaines, s’est scandalisée à la lecture d’autres. Mais n’est-ce pas là la beauté de l’écriture et du journalisme, sitôt que c’est véridique ? L’amour d’un sujet, la défense d’un point de vue, l’indignation dans certains papiers ? N’est-ce pas là, la véritable définition de la communauté ? L’Incroyable Stagiaire le sait, la diversité peut être gage de qualité. Certains papiers qu’elle n’a pas voulu écrire ont été le cœur du sujet pour beaucoup d’autres. À son plus grand plaisir, car ces papiers ont révélé un véritable intérêt de la part des autres. À son plus grand plaisir, ses mots ont été partagés et appréciés ; Encrage Media lui a permis de célébrer sa curiosité, et de l’assouvir à l'envi. L’Incroyable Stagiaire a par ailleurs publié une de ses histoires fantastiques, en espérant que celle-ci permettent d’en faire rêver des dizaines.

L'Extraordinaire Stagiaire vous laisse entre les mains du nouveau Stagiaire, Jules Zolt. Il saura vous faire le tour de l’actualité mondiale chaque jour, avec une appétence particulière pour l’Alsace. Mes derniers mots seront ceux de mon poète préféré, Charles Baudelaire. “Et si quelquefois, sur les marches d'un palais, sur l'herbe verte d'un fossé, dans la solitude morne de votre chambre, vous vous réveillez, l'ivresse déjà diminuée ou disparue, demandez au vent, à la vague, à l'étoile, à l'oiseau, à l'horloge, à tout ce qui fuit, à tout ce qui gémit, à tout ce qui roule, à tout ce qui chante, à tout ce qui parle, demandez quelle heure il est ; et le vent, la vague, l'étoile, l'oiseau, l'horloge, vous répondront : « Il est l'heure de s'enivrer ! Pour n'être pas les esclaves martyrisés du Temps, enivrez-vous sans cesse ! De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. »

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.