Rubrique
Brèves

Paris : la brasserie La Rotonde devra verser 1,6 million d’euros au fisc

Accusés d’avoir mis en place un stratagème pour faire disparaître de leur comptabilité les additions payées en cash, les frères Tafanel, propriétaires de la célèbre brasserie parisienne La Rotonde, devront verser au fisc la somme de 1,6 million d’euros, rapporte Le Parisien. Épinglés pour redressement fiscal, ils avaient saisi le Conseil d’État pour faire tomber cette décision. La cour administrative d’appel a aussi souligné dans son arrêt qu’il existait des “tickets de caisse non numérotés” qui échappaient au contrôle informatique. Ce stratagème permettait aux frères Tafanel de “ne pas déclarer une part non négligeable de leur chiffre d’affaires au fisc”En 2020, lors d’une précédente audience, les propriétaires de La Rotonde criaient à la machination et assuraient que tout cela n’était que “pure invention”.

Les frères Tafanel ont saisi toutes les juridictions possibles en espérant faire invalider ce redressement fiscal, mais rien n’a fonctionné. Leur bataille n’est toutefois pas terminée puisque cette affaire contient aussi un volet pénal. Le fisc a fait un signalement à cause des suspicions de fraude, et le tribunal correctionnel de Paris rendra son verdict courant 2022.

La Rotonde est une brasserie assez emblématique de Paris. Elle a fait la une des médias ces dernières années, notamment pour avoir été la cible des Gilets jaunes en 2018, mais aussi avant, pendant la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron, qui aimait s’y réunir avec ses équipes pour y dîner.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.