Rubrique
Brèves

Fiona, Nanmadol… Les typhons et ouragans destructeurs de la semaine

Au Japon, à Porto-Rico et en Guadeloupe, le typhon Nanmadol et l’ouragan Fiona ont déjà été les auteurs de nombreux dégâts matériels et humains.

Au Japon, des vents à 250 km/heure

Le typhon Nanmadol survole actuellement l’archipel nippon, notamment la préfecture de Fukuoka sur la côte ouest. Trois millions de Japonais vivant sur l’île de Kyushu ont été appelés à évacuer. Aujourd’hui, les pluies diluviennes et les vents violents ont causé la mort d’une personne et blessé 69 autres, pour le typhon le plus violent de l’année. Le Japon en avait connu 13 durant la saison, mais Nanmadol reste inégalable. Les transports et certaines entreprises ont suspendu leurs activités, alors que des milliers de Japonais sont confinés chez eux. Au sud de Kyushu dans la préfecture de Miyazaki, une rivière a débordé, inondant les routes et provoquant des glissements de terrain. Des dizaines de milliers de maisons sont menacées. Près de 350 000 foyers dans tout l’archipel sont privés de courant ce matin, tandis que 800 vols commerciaux de la Japan Airlines et ANA ont été annulés. Dans certaines villes de la préfecture de Miyazaki, il est tombé l’équivalent d’un mois de pluie en 24 heures. Au total sur l’archipel, 9,6 millions de personnes ont dû être évacuées dans des abris spécifiques.

L'ouragan Fiona destructeur des Caraïbes

Dimanche, l’ouragan a ravagé la Guadeloupe, où un homme est décédé en Basse-Terre et où un black-out général du fait de dégâts électriques sévit sur l’île. “Les rivières ont débordé à Baillif, Basse-Terre et Vieux-Habitants et ont entraîné des évacuations et des mises à l’abri dans les équipements communaux pour une cinquantaine de personnes”, a expliqué la préfecture. Une personne est toujours portée disparue, tandis que des maisons entières ont été emportées par les eaux. L’état de catastrophe naturelle sera reconnu dans la semaine et des renforts métropolitains sont attendus sur l’île. Plusieurs mois de pluie sont tombés en quelques heures, et les inondations impressionnantes ont rendu les routes impraticables. L’ouragan Fiona n’a pas épargné Porto Rico, privée d’électricité et faisant état de dégâts “considérables” dans le pays, selon le gouverneur de l’île américaine, où l’état d’urgence a été décrété par le président Joe Biden. Routes impraticables ou détruites, pont effondré, coupure générale du courant, les Portoricains ne savent plus où donner de la tête. Fiona est actuellement au-dessus de la République Dominicaine et devrait frapper Haïti dans la journée.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.