Rubrique
Brèves

Guinée : les militaires lancent une concertation en vue d’un rétablissement d’un pouvoir civil

Les militaires qui ont pris le pouvoir en Guinée le 5 septembre dernier, ont ouvert aujourd’hui quatre jours de consultations pour définir le contenu de la transition censée ramener les civils à la tête du pays. Jusqu’à vendredi, les chefs de partis politiques puis ceux de confessions religieuses, la société civile, les diplomates étrangers, les syndicats ou encore les patrons des compagnies minières vont se succéder auprès des putschistes. Les discussions se sont ouvertes ce matin au Palais du peuple, siège du Parlement et se déroulent à huis clos sans les médias internationaux. Néanmoins, plusieurs participants à cette consultation affirment que le nouveau maître du pays, le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya s’était montré "rassembleur” lors des premiers échanges. Ce matin des dizaines de représentants des partis politiques se sont rendus au Palais du Peuple dont des formations politiques jusque-là inconnues. Seulement une personne par parti était conviée mais beaucoup sont venus à plusieurs, peur d'être refusé à l'entrée. "Il faut stabiliser l’environnement politique et restaurer la confiance entre Guinéens", a déclaré à l’AFP Camara Lamine Singuila, porte-parole du parti Unité et la liberté pour le développement (ULD), qui dit être venu écouter mais aussi "avec des propositions".

Le lieutenant-colonel a profité de la présence des différents partis politiques pour expliquer les raisons du coup d'État contre le président Alpha Condé, toujours détenu par les militaires. Néanmoins, peu de détails sur la transition vers un gouvernement d’union nationale ont été donnés, selon les participants. "C'était une prise de contact et il faut la prendre comme telle", a expliqué Papa Koly Kourouma, ex-ministre d’Alpha Condé estimant que d'autres rencontres seraient nécessaires pour aboutir à des "propositions plus consistantes".

La communauté internationale, inquiète de la stabilité de la Guinée, suit attentivement la concertation qui commence aujourd’hui. Elle devrait aboutir à l’élaboration d'une charte de transition dès la fin de la semaine. 

Jules Zolt

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.