Rubrique
Brèves

Royaume-Uni : l’explosion d’un taxi à Liverpool est “un incident terroriste”

L’explosion d’un taxi à Liverpool survenue hier a été qualifiée “d’acte terroriste” par la police britannique ce lundi 15 novembre. Blessé lors de l’explosion, le chauffeur du taxi a été salué comme un “héros” qui a évité “une catastrophe”. Trois hommes avaient été arrêtés dans la foulée dans le quartier de Kensington à Liverpool, en vertu de la loi sur le terrorisme, et lors d'une conférence de presse lundi, la police a annoncé l'arrestation d'un quatrième homme âgé de 20 ans. La police a indiqué considérer les faits comme un "acte terroriste" tout en précisant que les motivations de cet acte "restaient à déterminer". Les enquêteurs pensent que l'engin explosif a été "fabriqué" par le passager qui est décédé dans l'explosion. Pour l’heure, deux adresses ont été perquisitionnées, dont l'une, avenue Rutland, à Liverpool, où "des éléments importants ont été trouvés et des recherches supplémentaires seront nécessaires aujourd'hui et potentiellement dans les prochains jours", a indiqué la police.

Hier, au moment où les Britanniques commémoraient les victimes de guerre, une explosion est survenue devant un hôpital de Liverpool. Elle s'est produite juste avant 11h, heure à laquelle la nation se recueillait en silence, et à quelques centaines de mètres de la cathédrale de Liverpool où des centaines de soldats, vétérans et membres du public étaient rassemblés pour un hommage. "Nous ne pouvons pas établir de lien à ce stade mais c'est une piste d'enquête que nous explorons", a déclaré lors de la conférence de presse lundi Russ Jackson, en charge de la police antiterroriste de la région. Russ Jackson a également précisé que les enquêteurs pensaient connaître l’identité du passager, mais ne souhaitaient pas le révéler pour le moment.

De son côté, le chauffeur est sorti de l’hôpital où il était soigné selon la police. D'après The Daily Mail, le chauffeur a repéré que son passager avait l'air "suspect" et l'a enfermé dans le taxi, avant de s'échapper. "Le chauffeur de taxi, dans ses efforts héroïques, a réussi à éviter ce qui aurait pu être une catastrophe absolument horrible à l'hôpital", a déclaré la maire de Liverpool, Joanne Anderson, lundi sur la BBC, confirmant qu'il avait "verrouillé les portes" du véhicule. De son côté, le Premier ministre Boris Johnson est plus mesuré : "il s'agit d'une enquête en cours, je ne peux donc pas commenter les détails ou dire exactement de quel type d'incident il s'agit, mais il semble que le chauffeur de taxi en question se soit comporté avec une présence d'esprit et une bravoure incroyables", a-t-il déclaré lors d’une visite dans un centre médical de Londres. 

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.