Rubrique
Actualités

Le programme du candidat Macron commence à prendre forme

Le chef de l’État, Emmanuel Macron, a officialisé jeudi 3 mars 2022 sa candidature à un deuxième mandat présidentiel en publiant une « Lettre aux Français ». Une semaine après son entrée dans la course à la présidence, le président-candidat a déjà émis quelques propositions pour sa campagne. Ce que l’on peut déjà constater, c’est qu’elles sont assez classiques.

Le programme d'Emmanuel Macron commence à prendre forme. Crédit Photo : La Voix du Nord

Le départ à la retraite repoussé à 65 ans

Emmanuel Macron envisage de porter la retraite à 65 ans, s'il est réélu à la présidence de la République le mois prochain. La cible était à 64 ans jusqu'à l'abandon du projet de loi de réforme des retraites, en mars 2020. D’ailleurs, il ne s'agissait pas de relever l'âge légal, mais d'inventer un « âge pivot ». Le journal Les Echos a publié cette information mercredi soir avant que celle-ci soit confirmé par Gabriel Attal, jeudi matin aux micros de RTL. Très contesté par les syndicats en début de mandat, le système de point devrait laisser place à une réforme plus classique. L’annonce de l’âge légale de la retraite rejoint les propos d’Emmanuel Macron quand il indiquait qu'il « faudrait travailler plus ».

Des propositions de campagne pour le pouvoir d’achat

Désormais candidat à la présidentielle, le président sortant a effectué son premier déplacement de campagne à Poissy, dans les Yvelines, lundi soir. Après des questions sur la guerre en Ukraine, Emmanuel Macron a déclaré vouloir améliorer le pouvoir d’achat des Français, avec notamment la fin de la redevance télé : « On supprimera les impôts qui restent, la redevance en fait partie ». Une décision « cohérente avec la suppression de la taxe d'habitation », l'une des mesures principales de sa campagne en 2017. Cela peut sembler inédit aux premiers abords mais Éric Zemmour, Valérie Pécresse et Marine Le Pen veulent eux aussi supprimer la redevance.

Autre mesure pour le pouvoir d’achat, le président de la République souhaite tripler la « prime Macron ». « On la triplera car ça, c'est du pouvoir d'achat » a déclaré le candidat à Poissy. Lancée pendant le mouvement des gilets jaunes et votée en fin décembre 2018, la « prime Macron » est une prime versée par l'employeur, sans cotisations sociales ni impôts, pouvant aller jusqu'à 1000 euros.

Le retour des mathématiques dans l’enseignement commun au lycée

Emmanuel Macron veut que « les savoirs fondamentaux, en particulier les mathématiques » soit de retour dans le tronc commun pour les lycéens. Avec la réforme du bac, les mathématiques sont dorénavant enseignées comme une spécialité. Mais Jean Michel Blanquer, ministre de l’Education n’a pas exclu la possibilité d’un retour en arrière, surtout avec un nombre d'élèves étudiant cette matière qui chute, notamment chez les filles.

Le président sortant et candidat à la présidentielle est pour le moment en tête dans les intentions de vote. Loin devant ses concurrents, Emmanuel Macron obtient 33,5% des voix dans le dernier sondage Elabe pour BFM TV et l’Express.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.