Rubrique
Tout sur tout

Vidéo d’Eric Zemmour : Une instrumentalisation de l’histoire ?

Victor Hugo, Charles De Gaulle, Jeanne d’Arc, Révolution… Les figures et références culturelles historiques sont légion dans la vidéo d’Eric Zemmour sortie hier ; plus d’une soixantaine dans une vidéo de dix minutes. Pour Fabienne Roux, professeur d’Histoire des sociétés : “On est clairement sur une vision passéiste de la France avec l’utilisation de ces grandes figures historiques. Ces figures sont connues du plus grand nombre. Elles sont sorties de leur contexte est forme une représentation mentale historique.” Cette communication implique donc un storytelling, celui de la France. Il incombe donc certaines connaissances et la constitution d’un esprit critique. Dans cette vidéo, on retrouve la volonté de créer un “roman national”. Cette notion, introduite par Pierre Nora, implique le façonnement de l’histoire pour en créer un passé commun et glorieux. 

Eric Zemmour un Gaulliste ? 

La figure du Général de Gaulle s’impose dans la vidéo du désormais candidat à la présidentielle de 2022. Ce personnage historique français est cité, et même imité, dans sa posture (micro, bureau, feuille). “Ce qui est aberrant, c’est cette contradiction entre la réhabilitation de Pétain et cette affiliation au Général de Gaulle.” d’après Laurent Arnaud professeur d’histoire. Quelques semaines auparavant, Eric Zemmour assurait que Pétain et le régime de Vichy avait joué un rôle dans la protection des juifs durant la Seconde Guerre mondiale. “Il s’agit d'inexactitudes historiques qui relèvent plus de l’opinion que du fait. “continue le professeur. A titre d’exemple, c’est Pétain qui signe le texte de loi du 2 juin 1941 prescrivant le recensement des Juifs.

L’association des professeurs d’histoire et de géographie (APHG) a, par ailleurs, répondu le 4 octobre dernier sur ces références à l’histoire. L’objectif est de rétablir la vérité historique face à cette instrumentalisation de l’histoire. 

Ce discours et cette vidéo mettent en exergue des valeurs patriotiques, populistes et nationales. “La droite et l'extrême droite fantasment, l'âge d’or d’un passé révolu, même si la France reste toujours une grande puissance.” conclut Laurent Arnaud. 

 

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.