Rubrique
Brèves

Au procès des attentats de 2016 à Bruxelles, Salah Abdeslam refuse de comparaître

Le terroriste veut afficher sa “solidarité” pour les autres accusés et protester contre “les boxes fermés”, qui rendraient le procès “inéquitable” à ses yeux.

Un procès “inéquitable” pour les terroristes

Après avoir été condamné en France à la perpétuité incompressible (il ne pourra pas bénéficier d'aménagement de peine) pour les attentats du 13 novembre 2015, Salah Abdeslam devait comparaître ce matin à Bruxelles, où s’est ouvert le procès des attentats du 22 mars 2016. Sur les 10 accusés, 9 se sont retrouvés ce lundi dans les boxes, un accusé étant présumé mort en Syrie et jugé par défaut. Lors de leur arrivée à la cour, tous se sont révoltés contre les espaces fermés, les qualifiant de “cages” qui les empêchent de véritablement communiquer selon leurs avocats. Sofien Ayari a alors scandé qu’ils “étaient comme des chiens” parmi les autres personnes présentes dans la salle et s’est fait escorter hors des box avec six autres coaccusés, dont Salah Abdeslam. Le procès n’avait été entamé que quelques minutes auparavant.

Plus de 900 parties civiles

Le 22 mars 2016, 32 personnes avaient perdu la vie lorsque deux terroristes se font exploser dans l’aéroport de Bruxelles-Zaventem, quatre jours après l’arrestation de Salah Abdeslam dans la capitale bruxelloise. Plus de 340 personnes ont été blessées. L’un des accusés aurait dû se faire exploser dans le métro mais avait fini par abandonner l’idée et tous étaient liés aux attentats de novembre 2015 en France. Plus de 960 parties civiles sont aujourd’hui représentées à Bruxelles et les accusés encourent de dix ans de prison à la perpétuité. Les victimes ont évoqué une “étape-clé” de leur reconstruction à l’ouverture du procès, supposé durer jusqu’en juin.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.