Rubrique
Brèves

Nouvelle-Calédonie : le chef de la gendarmerie démissionne

Alors qu’il avait été condamné en 2020 pour violences conjugales, le colonel Eric Steiger a démissionné sous la pression du scandale. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin aujourd’hui avoir pris acte de sa démission, et a assuré qu’il sera remplacé sous peu. Hier, plusieurs élus et citoyens avaient publiquement réclamé son départ, suite aux révélations de Mediapart. Le journal avait dévoilé que quelques mois avant sa nomination au poste de chef de la gendarmerie de Nouvelle-Calédonie, Eric Steiger avait été condamné pour violences psychologiques et physiques sur son épouse, pour des faits entre novembre 2017 et juin 2018.

Dans sa lettre de démission adressée au ministre de l’Intérieur, Steiger y dénonçait l’enquête “exclusivement à charge” de Mediapart et “sans offrir aucun droit de réponse”, alors que son avocat s’était exprimé dans les colonnes du journal. Il a également écrit qu’il ne souhaitait pas “que les attaques contre ma personne puissent conduire à douter de l’engagement de l’Etat, et de l’engagement de la gendarmerie dans la lutte contre les violences intrafamiliales.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.