Rubrique
Actualités

Les conséquences de l’invasion de l’Ukraine par la Russie sur le monde du sport

Ce jeudi 24 février 2022., les forces armées de la Fédération de Russie ont lancé une offensive de grande envergure, jamais vue depuis la fin du second conflit mondial sur le continent européen, contre l’Ukraine voisine. Villes bombardées jusqu’à la capitale Kiev, entrée des troupes russes sur le sol ukrainien et conséquences diplomatiques, stratégiques et économiques graves au-delà d’un éventuel lourd bilan humain, la situation dramatique qui touche le vieux continent a un impact considérable sur la vie de la communauté internationale. Face à cette escalade du conflit, le monde du sport se voit lui aussi touché et suspendu à l’offensive lancée par le Kremlin.

La finale de la Ligue des champions de retour en France

Tout d’abord, sur le plan organisationnel, l’année 2022 devait voir la finale de la Ligue des champions de l’UEFA se tenir à Saint-Pétersbourg, ville natale de Vladimir Poutine. Face à l’aggravation de la situation, la question du maintien de la rencontre à la Gazprom Arena s’est rapidement posée. Un temps envisagée à Londres, la finale de la C1 aura finalement lieu à Saint-Denis. Le Stade de France, préféré à Wembley, remplace la Gazprom Arena au pied levé. Le président de l’UEFA Aleksander Čeferin, en étroite concertation avec le président de la République Emmanuel Macron, aurait préféré l’enceinte dionysienne à Wembley pour plusieurs raisons. Habituée des joutes majeures, le Stade de France, lequel a accueilli en 2016 la finale de l’Euro et plusieurs finales de C1 (en 2000 et en 2006), représente une solution tout à fait concrète et un lieu sûr afin d’organiser un tel évènement. Le soutien d’Emmanuel Macron à l’UEFA lorsque 12 clubs parmi les plus huppés avaient eu pour projet de créer une ligue parallèle, et son leadership depuis le début de l’escalade du conflit ont aussi compté. Enfin, la proximité de Saint-Denis avec le Royaume-Uni est également un élément non négligeable dans la mesure où l’hypothèse de voir au moins un club anglais atteindre ce stade de la compétition n’est pas des plus farfelues.

La « Sbornaya » persona non grata

Autre répercussion sur l’organisation des compétitions à venir, les sélections nationales opposées à la « Sbornaya » dans le cadre des barrages de la Coupe du monde de la FIFA 2022 ne veulent plus effectuer de déplacement en Russie. La sélection polonaise a fait savoir par le biais de son capitaine Robert Lewandowski qu’elle ne souhaitait pas jouer contre la Russie à la fin du mois de mars. La FIFA a statué : la « Sbornaya » devra effectuer ses compétitions sous drapeau neutre. Par ailleurs, les clubs russes devront dès à présent disputer sur terrain neutre tous leurs matchs à domicile lors des compétitions UEFA comme l’a fait savoir l’institution.

Enfin, le championnat local a bien évidemment été impacté par le lancement des opérations militaires russes. La ligue ukrainienne de football a annoncé ce jeudi qu’elle suspendait le championnat - comme toutes les autres activités sportives - pour « trente jours en raison de la loi martiale en Ukraine » selon « L’Équipe ». Les clubs ukrainiens devront eux aussi jouer leurs matchs sur terrain neutre, mais pour raisons de sécurité en ce qui les concerne.

Le monde du sport fait cause commune

Les autres sports ont également vu leur calendrier boulversé. Le grand prix de formule un de Sotchi, initialement prévu au mois de septembre, n’aura finalement pas lieu.

Outre l’impact sur le calendrier sportif, de nombreux acteurs du monde du sport, principalement ukrainiens, ont manifesté leur soutien voire leur indignation face à l’attitude belliqueuse du Maître du Kremlin. Au-delà de certains footballeurs ukrainiens, prêts en découdre sur le front, la tenniswoman Elina Svitolina demande au monde du tennis « d’en faire plus » lors d’un entretien réalisé en différé avec Eurosport. Tout au long de cette fin de semaine, les acteurs du sport n’ont cessé de diffuser des messages de soutien au peuple ukrainien.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.