Rubrique
Actualités

(MATCH AMICAL) - Neymar et Richarlison voient double et le Brésil l’emporte.

A quelques semaines du début de la Coupe du Monde, le Brésil est désigné par tous les observateurs comme le grand favori à la victoire finale au Qatar et ce statut est amplement légitime. Quatrième pays à valider sa place pour le Mondial, le Brésil du sélectionneur Tite entamait sa préparation avec un affrontement face au Ghana au Stade Océane du Havre. Alors qu’il a annoncé son départ de la Seleçao en février dernier après la Coupe du Monde, Tite à avouer son amour pour la région normande et sur la ville du Havre : “Quand vous êtes aussi exigeant que je le suis, quant aux qualités techniques de l’équipe, et qu’on vous propose de travailler sur de telles pelouses, celle du centre d’entraînement et du Stade Océane, c’est parfait” à t-il exprimé en conférence de presse. Dans un Stade Océane rempli pour la réception de la Seleçao, les coéquipiers de Neymar ont offert aux 25 000 spectateurs normands, une prestation de haut niveau face à une faible équipe ghanéenne dont la défense à souffert face aux nombreuses attaques brésiliennes à répétition. Et pour ce premier match, Tite à décidé d’opter pour un système en 4-3-3 afin d’offrir de la liberté et de la profondeur à ses ailiers, Raphinha et Vinicius Junior. Les ailiers du Barça et du Real Madrid ont mis le feu à la défense des Black Stars. Alors que Neymar, l’attaquant du Paris Saint-Germain a été placé au milieu avec Lucas Paqueta en position de numéro 10 dans l’axe. Une position dont le Brésilien à une forte préférence. Face au Ghana, les Brésiliens n’ont pas tardé à prendre les devants dans cette partie. Sur un corner tiré par l’ailier du Barça, Marquinhos s’impose pour ouvrir le score d’une tête puissante (1-0-8’). Pour sa soixante-dixième cap avec le Brésil, le défenseur parisien inscrit son cinquième but. Les quarante-cinq premières minutes brésiliennes ont été étouffantes pour l’adversaire. Après l’ouverture du score, le Brésil, grâce à Richarlison, augmente son avantage en profitant par la même occasion du talent de Neymar. L’attaquant du Paris Saint-Germain sert l’attaquant de Tottenham qui d’une frappe (2-0-28’) double la mise avant de s’offrir un doublé d’une tête après un coup franc de Neymar (3-0-40’). Préféré à Gabriel Jesus, le grand absent de ce rassemblement du mois de septembre, il confirme sa grande forme avec la Seleçao. Apathiques en première période, les Ghanéens essayent de sauver l’honneur mais ni André Ayew de la tête (56’) n’arrivent à trouver la faille. Hormis ce large succès, cette victoire nette et sans bavure de la Seleçao puisqu’elle à fait voir le style de jeu et le potentiel offensif du Brésil qui pourraient faire ravage au Qatar d’ici quelques semaines.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.